[Focus Guinée] Guinée : les opposants au 3ème mandat d’Alpha Condé en position de force (sur Twitter)

Publié par AfriquesConnectees le

Depuis quelques mois les réseaux sociaux guinéens sont en pleine effervescence. En débat, la volonté de l’actuel Président Alpha Condé de doter la Guinée d’une nouvelle Constitution à quelques mois du terme de son deuxième et dernier mandat. L’opposition et de nombreux acteurs de la société civile, réunis au sein du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), protestent dans les rues du pays depuis le mois d’octobre contre la démarche d’Alpha Condé et de son parti le RPG Arc-en-Ciel. L’opposition fédérée accuse Alpha Condé de vouloir changer la constitution pour briguer un 3ème mandat, illégal au regard de la constitution actuelle.
Sur les réseaux sociaux, deux camps s’affrontent, polarisés autour du mot d’ordre #Amoulanfé (anti-référendum et 3ème mandat), littéralement “ça ne marchera pas” en Soussou (l’une des 3 langues les plus parlées en Guinée avec le Malinké et le Peul), et de son opposé #Alanmané (pro-3ème mandat). Afriques Connectées, en partenariat avec la plateforme Visibrain, a collecté près de 47 300 tweets relatifs au référendum constitutionnel et au potentiel 3ème mandat d’Alpha Condé entre le 9 décembre 2019 et le 22 janvier 2020.

twitterlinkedin
Catégories : Presse